Retour à la page d'accueil d'Animal-com

Services

animal-com
Ecrivez-nous

---------------------------------------------
Mentions légales

 
Le cauchemar de Muffin : se faire couper les griffes - Les vitamines de Ria - Faut-il euthanasier Zoom ?
Communiquer avec les dauphins

 

Communiquer avec les dauphins

Bimini (Bahamas), 19-25 juin 2004. Penelope Smith, interprète animalière bien connue, a organisé une nouvelle fois cette année une session de communication avec les dauphins dans les eaux bleu turquoise des îles Bahamas. Parce que plusieurs d'entre vous me l'ont demandé, voici un bref compte rendu de cette formation à laquelle j'ai eu l'honneur de participer avec 24 autres personnes de différentes nationalités. Le catamaran de la société Bottom Time avait été loué pour l'occasion avec à son bord 7 membres d'équipage, dont un chien de 10 mois, Carolina. La journée-type débute dès 7:30 par une séance de yoga-réveil sur le pont n° 2 pour ceux qui le souhaitent. Elle se poursuit par un magnifique petit-déjeuner à 8:00 avant que le bateau ne fasse route vers l'univers des dauphins. Dans la plupart des cas, les premières rencontres s'effectuent à une dizaine de kilomètres du rivage. Dès que retentit le mot "Dolphins!" dans les hauts-parleurs du bord, chacun s'équipe. Puis tout le monde se met à l'eau avec palmes et tuba et se tient aussi calme que possible à l'approche de nos hôtes. La rencontre est toujours "féérique". Les "clics, clics, clics" et sifflements qu'émettent ces seigneurs des mers permettent souvent de les entendre avant de les voir. Le contact visuel est émouvant. Ici, les dauphins - bien que sauvages - s'approchent librement seuls ou en bande jusqu'à 50 cm des inconnus que nous sommes. Ils nous évaluent, vont et viennent au gré de leurs fantaisies et parfois nous incluent dans leurs jeux. Leur présence, la douceur de leurs déplacements et de leurs échanges, ont quelque chose d'irréel, de magique presque, tant chacun se sent inclus dans leur cercle, accepté dans leur monde. Nous sommes tous convenus de ne chercher ni à les toucher ni à les contraindre de quelque manière que ce soit. Nos ébats durent donc jusqu'à ce que les poissons décident d'y mettre un terme. Le déjeuner est servi à 12:00 autorisant une pause aux uns et aux autres. Les apnées reprennent l'après-midi et se terminent à l'heure du dîner. Quand la météo le permet, l'équipage organise aussi de fabuleuses séances de nuit sous les projecteurs du Bottom Time II. Dans le cas contraire des soirées à thèmes animent le vaisseau. Il est généralement autour de minuit lorsque les plus hardis finissent par céder aux invites du sommeil. Les dialogues avec les dauphins ont lieu soit spontanément dans l'eau, soit durant des méditations aménagées à cet effet sur le bateau, suivant les capacités de chacun. La mise en commun du résultat de ces dialogues est une source d'émerveillement supplémentaire. Pénélope conseille, soutient et veille discrètement "au grain". Pour ce qui me concerne, ces entretiens interespèces ont tous été plutôt brefs, mais incroyablement vivifiants et cordiaux. "Pourrions-nous devenir amis ?" ai-je donc demandé un jour à un dauphin sur le point de prendre congé. "Nous sommes déjà tellement plus que des amis…" m'a répondu ce merveilleux interlocuteur avant de se laisser engloutir par les profondeurs bleutées de l'océan. Durant six jours et six nuits, j'eus l'impression que le paradis débutait à Bimini et que certains anges gardiens visitaient les humains sous la forme de dauphins. En définitive, je recommande vivement ce type d'expérience à toutes celles et ceux qui en ont rêvé : on y donne à la coexistence pacifique un sens magnifique. 

Animal-com n'organise pas pour le moment des croisières de ce type.
Ceux que cela intéresse peuvent donc prendre contact directement avec Pénélope Smith :
www.animaltalk.net/dolphin.htm